haut de page
agrandir le texte retrecir le texte

Informations sur les chenilles processionnaires

On observe actuellement des cas de pullulations de chenilles processionnaires sur la Ville. Ces larves urticantes se déplacent en file indienne sur plusieurs dizaines de mètres. Les services municipaux font traiter les espaces publics pour éliminer ces insectes. Par mesure de protection, le Parc du Gros buisson est momentanément fermé. Pour éviter tout problème, il convient de ne pas s’approcher des chenilles dont le contact peut induire une réaction cutanée. Ne touchez ni aux insectes ni aux nids, semblables à de gros cocons blancs, fixés dans les branches des arbres.

Les chenilles affectionnent les zones chaudes, c’est ainsi qu’on les retrouve fréquemment sur les routes goudronnées, les trottoirs, les murs ou les surfaces stabilisées près des maisons.
Bien que ce phénomène soit impressionnant, il est tout à fait naturel.

Pour éviter tout problème, il convient de ne pas s’approcher des chenilles dont le contact peut induire une réaction cutanée.
En effet, elles lâchent des poils urticants microscopiques et très volatils lorsqu’elles sont dérangées. Surveillez vos animaux qui peuvent être très gravement blessés en cas de contact.
De même, l’utilisation de bombes insecticides destinées à tuer les mouches ou les moustiques sur les chenilles en processions est à exclure. En effet, les chenilles, mêmes mortes, restent urticantes et les oiseaux qui se nourrissent de ces larves ingèrent le produit insecticide en même temps que leur proie.

En cas de contact, voici les gestes à adopter :

  • Sur l’homme Si les muqueuses ou les yeux sont touchés, rincer à l’eau froide et aller aux urgences. Ou bien contacter les pompiers au 18, ou le samu au 15. Si c’est la peau, rincer abondamment à l’eau froide et traiter comme une brûlure. Surveiller ensuite si cela provoque une réaction allergique, auquel cas, là aussi, aller aux urgences.
  • Sur les animaux Se munir de gants pour toutes les manipulations. Nettoyer à grande eau les zones en contact avec les poils urticants et contacter le vétérinaire. Supprimer l’accès à la boisson et à la nourriture en cas de vomissement. Et ne rien administrer de votre propre initiative.
Accueil | Informations légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS | | Accès malvoyant