haut de page
agrandir le texte retrecir le texte

Prévention des intoxications au monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz incolore, inodore, toxique et potentiellement mortel qui résulte d’une combustion incomplète, et ce quel que soit le combustible utilisé : bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane. Il diffuse très vite dans l’environnement. Chaque année, ce gaz toxique est responsable d’une centaine de décès en France.

Au cours de la période de chauffe 2016-2017, 1 041 épisodes d’intoxication au CO survenus par accident et impliquant 3 5540 personnes ont été signalés au système de surveillance de Santé publique France.

Des gestes simples contribuent pourtant à réduire les risques.

Avant chaque hiver :
- Faites vérifier vos installations par un professionnel qualifié :
chaudières
chauffe-eau et chauffe-bains
cheminées, inserts, poêles,
- Faites effectuer un ramonage mécanique de vos conduits et cheminées au moins une fois par an.

Pendant tout l’hiver :
- Aérez votre logement
- Ne bouchez jamais les entrées d’air.
- Respectez les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées dans le mode d’emploi par le fabriquant.
En période de grands froids :
- N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.
- N’utilisez pas les chauffages d’appoint en continu. Ces appareils ne doivent fonctionner que par intermittence.
- Si vous venez d’acquérir ou d’installer un nouvel appareil de chauffage, veillez à vous assurer auprès d’un professionnel qualifié de la bonne installation et du bon fonctionnement de l’appareil avant sa mise en service.
En cas de coupures d’électricité :
- Installez impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments et jamais dans des lieux clos – Ils ne doivent jamais être utilisés à l’intérieur.
En période de redoux si vous disposez d’un appareil dans lequel il est possible de laisser couver le feu (ex : poêle au charbon) :
- Ne laissez pas couver le feu de votre poêle s’il est annoncé une période de redoux.

Pour aller + loin : Intoxications au monoxyde de carbone

Accueil | Informations légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS | | Accès malvoyant