haut de page
agrandir le texte retrecir le texte

Stupéfiants et conduite : DANGER !!!

Au cours de l’année 2015 en Essonne, 3 accidents mortels ont impliqué un conducteur positif aux stupéfiants. Durant cette même année, les forces de l’ordre ont effectués plus 680 dépistages positifs aux stupéfiants lors de contrôles routiers, soit autant d’accidents potentiellement graves, voire mortels, d’éviter.

Le film d’animation "Stupéfiants"

Sous l’emprise du cannabis le risque de provoquer un accident mortel, pour le conducteur lui même ou pour autrui, est multiplié par 2, et par 15 pour la combinaison cannabis + alcool.

Même si les effets varient en fonction de la substance, il est clairement établi que toutes diminuent la performance de conduite, et particulièrement en situation d’urgence.
Les effets sur le comportement de l’usager sont multiples : diminution des facultés visuelles et auditives, diminution des temps de réaction et d’appréciation des distances, état d’excitation intense, perte de la conscience.

En cas de contrôle routier par les forces de l’ordre :
- un dépistage par test salivaire, qui détecte les différents types de drogues, est réalisé en quelques minutes,
- si le dépistage est positif :
6 points de retrait sur le permis de conduire
jusqu’à 3 ans de suspension de permis voire son annulation avec interdiction de le repasser pendant 3 ans
2 ans d’emprisonnement et 4500€ d’amende, et jusqu’à 3 ans et 9000€ si le dépistage alcoolémie est positif

- si le conducteur refuse de se soumettre à ce test il en court les mêmes peines que pour un contrôle positif.

En cas d’accident corporel de la route impliquant un conducteur positif aux stupéfiants, ce dernier s’expose :
- à un désengagement, dans la prise en charge des frais de réparations de son véhicule, par son assurance,
- à la perte des garanties complémentaires souscrites dans le contrat d’assurance,
- à la possible résiliation du contrat par l’assureur,
- à des demandes de dommages et intérêts importants par les personnes blessées.

En cas d’accident mortel de la route le conducteur positif au stupéfiants encourt jusqu’à 10 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende.

Accueil | Informations légales | Crédits | Plan du site | Flux RSS | | Accès malvoyant