Ville de Vigneux-sur-Seine     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Actualités

Article

Le secret des tas de bois en forêt

Chaque année, il arrive que les promeneurs s’interrogent sur le stockage de bois, effectué le long des routes forestières. En effet, outre leur fonction sociale et environnementale, les forêts d’Île-de-France fournissent du bois. Gérées durablement par l’ONF, elles contribuent à répondre à la demande sociétale en bois matériau comme en bois énergie.

|center

Outre leurs fonctions sociales et environnementales, les forêts produisent du bois. Pour cela, les interventions sylvicoles (coupes, travaux) sont plus fréquentes en hiver. En enlevant les arbres adultes ou concurrents, le forestier apporte la lumière et l’espace nécessaire à la croissance des arbres d’avenir. En outre, il répond à la demande sociétale en bois, tout en assurant le renouvellement de la forêt.

Pourquoi stocker le bois en bord de routes forestières ?

Les troncs d’arbres abattus et découpés, appelés grumes, sont regroupés à l’aide d’engins forestiers (débardeurs, tracteurs) le long de routes forestières où sur des emplacements appelés « places de dépôt ». Alignées sur plusieurs mètres, les grumes y sont stockées quelques semaines. Ni abandonnées, ni gaspillées, elles sont triées par qualité. Les bois, ainsi mis en valeur, sont présentés aux acheteurs. Ces places offrent également les meilleures conditions de sécurité pour le transport des bois vers les scieries, tonnelleries...

Que vont devenir ces troncs ?

Les grumes produiront majoritairement du bois d’œuvre. Une fois transformées, elles connaîtront de multiples usages. De la construction (poutres, charpentes, volets, etc.), à l’ameublement en passant par l’aménagement extérieur des maisons (planchers, clôtures, terrasses, mobiliers, etc.) ou encore la tonnellerie, ce bois agrémentera notre quotidien.

Et les piles de bois de chauffage et d’industrie ?

Coupé en longueur d’un mètre ou deux, le bois de chauffage et d’industrie est empilé le long des chemins forestiers. Il reste volontairement sur place plusieurs semaines pour sécher. Regroupé sur ces piles, son transport lié au conditionnement, à la transformation et à la livraison s’en trouve aussi limité.
Attention, les piles de bois sont instables, ne pas grimper dessus

Comment le bois récolté en forêt est-t-il vendu ?

Alimenter la filière bois fait partie des missions que l’Etat a confiées à l’ONF. Il vend les bois selon deux façons : soit par la concurrence à travers des ventes publiques ; soit par des contrats d’approvisionnement conclus avec des transformateurs en France.

Véritable piège à carbone, le bois est un matériau naturel, écologique et renouvelable. Son utilisation pour le chauffage réduit le recours aux énergies fossiles : pétrole, gaz et charbon. Toutes les interventions sont réalisées dans le cadre d’un plan de gestion qui assure la pérennité de la forêt.

Toutes les interventions sont réalisées dans le cadre d’un plan de gestion qui assure la pérennité de la forêt.

Pour aller plus loin : Site internet de l’ONF


Rechercher sur ce site :
{Ville de Vigneux-sur-Seine} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional