Ville de Vigneux-sur-Seine     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Nous connaitre > Le Conseil municipal

Article

Motion appelant à un plan d’urgence pour les RER

Après en avoir délibéré, et par 26 voix « pour », le Conseil municipal demande un plan d’urgence en faveur des RER rassemblant l’Etat, la région, les départements et les opérateurs pour permettre le retour immédiat de moyens humains, financiers et techniques à la hauteur des enjeux.

|center

18.049 Motion appelant à un plan d’urgence pour les RER

LE CONSEIL MUNICIPAL,
Vu le Code général des collectivités territoriales,
Considérant que la situation des transports en Ile-de-France devient de plus en plus inquiétante,
Considérant que le symbole de ces régressions et de ces injustices est la situation des RER : lancés il y a 40 ans pour faciliter la circulation et les liens entre bassins de vie et bassins d’emploi, les RER et leurs usagers ont été délaissés,
Considérant plus spécifiquement la situation des Vigneusiens, concernés par la ligne RER D, que cette ligne, créée en 1995, traverse la Région Ile-de-France et s’étend au nord jusqu’à Orry-la-Ville et au sud jusqu’à Malesherbes,
Considérant que suite à la dégradation de la régularité et aux difficultés d’exploitation du RER D, un plan d’amélioration a été mis en œuvre aboutissant à l’élaboration d’un schéma de principe approuvé par décision du conseil du Syndicats des Transports d’Ile-de-France (STIF) le 8 juillet 2009,
Considérant que ce schéma de principe s’inscrit dans le cadre plus général du schéma directeur du RER D qui a fait l’objet d’une concertation en 2007,
Considérant que le RER D représente une ligne d’environ 160 km, 57 gares dont 3 dans Paris intra-muros, 65 communes traversées dont 60 en Ile-de-France, 550 000 voyageurs quotidiens (jours ouvrés) (estimation 2008), 3ème ligne la plus fréquentée du réseau Ile-de-France,
Considérant que plusieurs décennies de sous-investissement nous laissent face à une situation terrible : wagons bondés, trains annulés, retards à répétition, diminution du service sur de nombreuses lignes, 20% des tronçons circulant à vitesse réduite,
Considérant que pour les 4 millions d’usagers du réseau Transilien (soit un tiers de la population d’Ile-de-France), c’est une véritable catastrophe qui se vit chaque jour,
Considérant qu’un rapport de la Cour des Comptes de 2016 résume cette injustice : « Selon les services chargés de l’entretien du Transilien, l’état général des infrastructures va continuer à se dégrader jusqu’en 2020 et ce n’est qu’en 2025 qu’on retrouvera le niveau d’aujourd’hui, lequel est loin d’être optimal. »,
Considérant qu’alors que le nombre de passagers augmente de 3% chaque année, la situation va devenir totalement intenable. Les usagers de notre commune qui utilisent la gare de Vigneux-sur-Seine du RER D le savent bien,
Considérant qu’il en résulte un écart vertigineux entre les territoires couverts par le futur Grand Paris Express (35 milliards d’euros d’investissement à venir) et des territoires comme le nôtre qui subissent un service dégradé sur le RER – cette situation conduit aussi à un allongement du trajet domicile-travail,
Considérant qu’au final, c’est la grande couronne qui se trouve reléguée, alors que pourtant les habitants de nos territoires sont mis à contribution financière via leurs impôts locaux qui incluent une taxe spéciale d’équipement Grand Paris,
APRÈS EN AVOIR DÉLIBÉRÉ,
Par 26 voix POUR,
Geneviève Morin, Danielle Passarrieu et Joëlle Surat ne participent pas au vote.
Article 1.- DEMANDE un plan d’urgence en faveur des RER rassemblant l’Etat, la région, les départements et les opérateurs pour permettre le retour immédiat de moyens humains, financiers et techniques à la hauteur des enjeux.
Article 2.- DEMANDE plus précisément :
- la réalisation dans les meilleurs délais des travaux de rénovation du nœud ferroviaire de Villeneuve-Saint Georges, dans des conditions prenant en compte les préoccupations de la commune,
- l’amélioration durable et notable de la qualité de service du RER D (régularité, nombre de trains, communication…),

- le respect des autres engagements techniques prévus dans le schéma directeur de la ligne D (renforcement des stations électriques, acquisition de rames de réserve...),
- la circulation d’un train supplémentaire au quart d’heure entre Villeneuve Saint-Georges et Paris augmentera de 16 trains/h à 20 trains/h le nombre de trains sur les voies affectées à la ligne D. Cette augmentation de fréquence nécessite obligatoirement un redécoupage du cantonnement et une redéfinition des missions dans cette zone. L’option tout omnibus est, à priori, celle qui semble la plus facile à réaliser puisque les trains seraient strictement cadencés à 3 minutes.
Article 3.- PRÉCISE qu’une ampliation de la présente motion sera transmise à :
-  Monsieur Emmanuel MACRON, Président de la République
-  Madame Elisabeth BORNE, Ministre des transports
-  Madame Valérie PECRESSE, Présidente de la Région Ile-de-France
-  Monsieur François DUROVRAY, Président du Conseil Départemental de l’Essonne
-  Monsieur Guillaume PEPY, Président du Directoire de la SNCF.


Rechercher sur ce site :
{Ville de Vigneux-sur-Seine} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional