Ville de Vigneux-sur-Seine     Retour au mode normal     

Choix du style d'écriture
Couleur du fond Police Couleur de la police Taille de la police Couleur des liens
Accueil > Publications > Lettres du Maire

Article

Évacuation des campements de roms

J’ai obtenu de la Préfecture de l’Essonne le démantèlement des deux campements illicites de la gare et du Port Brun. Il interviendra dans les prochains jours.

|center

Je me suis naturellement assuré que l’évacuation préserve la dignité des familles et soit conforme aux dispositions préfectorales s’agissant de l’accompagnement social des populations concernées.
Une fois libérés, les terrains seront sécurisés et nettoyés. Le coût de ces opérations ne sera pas négligeable et j’attends naturellement de l’État et de l’ensemble des partenaires concernés leur concours le plus précieux pour veiller à ce que la commune n’en supporte pas seule la responsabilité.
Comme vous, je déplore les lenteurs administratives qui nous obligent à supporter pendant plusieurs mois la présence de bidonvilles sur notre territoire. Mais l’ordre d’évacuation ne peut être pris qu’après une procédure prévue par la Loi, malheureusement complexe et extrêmement minutieuse, qui mobilise
notamment les services sociaux, les forces de secours et de sécurité, tant de la Ville, du Département que des services de l’État, en relation étroite avec les propriétaires des parcelles occupées. Je remercie d’ailleurs Monsieur le Préfet de l’Essonne d’avoir pris en compte mes alertes répétées face à l’urgence de la situation. Je remercie aussi François Durovray, Président du Département de l’Essonne et de notre Communauté d’agglomération, pour le soutien qu’il m’a apporté sur ce dossier.
Je souligne toutefois que si l’évacuation répond à un principe de réalité, notre ville n’a pas les moyens et la vocation d’accueillir davantage de ces populations en grande souffrance qui - c’est un constat accablant - génèrent de lourdes nuisances, préjudiciables à la fois à nos espaces naturels, faune et flore comprises, mais également à la quiétude et la tranquillité des riverains directement impactés.
Je voudrais enfin rappeler qu’il appartient à l’État de mettre urgemment en place des solutions pérennes, sans laisser les communes seules et démunies face à ce problème de dimension européenne.

Thomas Chazal
Maire de Vigneux-sur-Seine


Rechercher sur ce site :
{Ville de Vigneux-sur-Seine} {Plan du site} W3C-WAI Web Content Accessibility Guidelines 1.0 Valid CSS! Valid HTML 4.01 Transitional